La passion des culottes sales chez le soumis

Le soumis financier est un vrai larbin. Il aime se faire dominer par divers moyens. Chasteté, féminisation.. tous les fétiches sont bons pour lui faire comprendre qu’il est rien qu’un chien qui paie. Parmi les différents fétiches qu’on trouve chez lui, il y a le léchage des culottes sales. L’activité consiste pour la maîtresse à donner à manger à son chien sa culotte fraîchement portée et dégueulasse. Il aime ça.

Les raisons de l’amour de la culotte sale chez un dominé

Le dominé aime cette activité et la prend comme une faveur de sa maîtresse. En réalité, la dominatrice ne donne pas beaucoup à son esclave. Les chiens sont donc contents comme si on leur donnait l’os, ils obtiennent leur meilleur plat, une approbation de leur miss.

En plus de cette approbation, les esclaves prennent l’acte comme une faveur. Ils se disent que leur maîtresse leur donne de l’amour en leur fournissant une partie d’elles-mêmes. Leurs odeurs, leur goût, leur saleté. Mais.. cette pratique est loin d’être la première à arriver lors du début de la relation maîtresse/soumis.

En effet, la relation de soumission financière doit évoluer sur le long terme et pas sur la demande du principal intéressé. Tu dois absolument éviter les conflits avec ta domina, sinon, elle peut décider de te jeter à n’importe quel moment. Le soir, le matin, la nuit. Cela ne l’importe pas. Une demande de culotte sale brute et à vif la rendra triste de devoir te renvoyer dans ton coin, en attente de domination car tu es un petit chien qui aime ça.

Quand le suggérer à sa maîtresse ?

Il peut paraître surprenant de suggérer quoi que ce soit à sa domina. La relation mise en place entre la miss et le slave est dans un seul sens seulement. Si la dominatrice se rend compte d’une quelconque forme de suggestion, elle traitera le chien comme une merde qui demande. Si tu es un moneyslave, tu dois être beaucoup plus subtil que ça lors de ta suggestion.

Je te donne ici quelques conseils à appliquer, mais si tu es dans une relation de domination avec moi-même, sache que je les capterai tous un par un et que je te punirai à la hauteur de ton erreur.

  • Regarder la culotte sale de sa maîtresse avec intensité
  • Sortir sa langue et essayer de toucher le tissu par maladresse
  • Dire que tu aimes la lingerie qu’elle porte aujourd’hui

Ce sont des conseils que tu dois appliquer avec parcimonie. Ne force pas, les moneymiss sont très intelligentes et savent déterminer les fétiches de leurs soumis. Si tu le fais de manière brute, ta dominatrice se rendra compte que tu souhaites obtenir sa culotte sale et te mettra la plus grosse claque qu’elle ne t’a jamais mise sur tes fesses.

Alors, comment faire pour sentir la culotte ?

Si tu ne te sens pas de demander à ta maîtresse sa culotte sale, je te conseille d’en acheter en ligne. Je connais plusieurs sites qui servent à ça, comme par exemple le site culotte-salie.fr. D’autres sites expliquent ce business, comme cosmopolitan.fr avec son article de qualité. Dans tous les cas, sois logique avec toi-même et respecte la relation de moneyslavering mise en place. Tu n’as pas tous les droits, tu n’en as quasiment pas.