Qu'est-ce qu'une MoneyMiss et pourquoi en suis-je une ?

moneymiss

La MoneyMiss domine

La MoneyMiss est la femme qui va s’occuper de son soumis. Elle le domine et lui fait exécuter chacun de ses ordres sans la moindre compassion. Elle décide de ce qu’il se passe, au moment présent, ce que le slave doit faire pour la combler. C’est une femme de caractère qu’il ne faut pas embêter mais qu’il faut écouter.

Pourquoi j'ai décidé d'en être une ?

J’ai toujours aimé avoir un ascendant particulier sur les hommes. Derrière leur carrure et leurs muscles, ils ne recherchent que la domination. Faire bouffer mon cul de force à un homme m’excite énormément. Je mouille à l’idée d’en parler et j’adore quand un esclave me dit que je suis sa MoneyMiss, sa domina en puissance. Je le sens bloqué, enfermé, il ne peut plus rien faire à part m’obéir. Je veux le faire bander comme une petite chienne. 

Mon histoire en tant que MoneyMiss

Le caractère d’une money miss est évidemment très différent du caractères des femmes qui ne le sont pas. Derrière son envie de domination, la dominatrice financière ou money miss en anglais se caractérise par un refoulement d’émotions vécues durant l’âge adolescent. Personnellement, mon père a décidé de quitter notre maison familiale lorsque ma soeur et moi avions 14 ans. Ce départ a été pour moi l’occasion de me construire un caractère fort et défensif. Conjointement, j’ai cherché des réponses à ce départ. L’âge adulte m’a fait prendre conscience que les hommes n’étaient que de petits chiens qu’on devait dominer financièrement. Alors, j’ai décidé de venir une MoneyMiss hors pair. J’entends ici que les hommes que je domine (les moneyslaves) se doivent d’être entièrement consacrés. Je les possède, littéralement, et je ne recule devant rien quand il sait se comporter comme le petit chien qu’il est.

J'aime la money

Ce n’est pas un secret, je suis une fan d’argent. J’utilise l’argent de mes soumis pour m’acheter divers objets de torture ou afin de trouver de nouveaux moyens pour les soumettre. Pour exemple, j’ai récemment acheté un fer afin de marquer mes proies les plus extrêmes. Aujourd’hui, deux de mes chiens sont marqués avec mon prénom, ils m’appartiennent à vie. Nous nous sommes faits une promesse, ne jamais se quitter eux et moi. C’est une forme d’amour entre nous.

J'ai toujours aimé être une miss

Je suis aujourd’hui reconnue pour être une moneymiss, c’est à dire que je demande de l’argent dans la majorité de mes actions réalisées avec mes petits chiens. Cependant, je n’ai pas toujours été comme cela. Au début, j’appréciais simplement avoir une très légère domination tout en étant habillée de manière gothique. Cela m’apportait une extrême excitation. De fil en aiguille, ce désir s’est progressivement transformé. Maintenant, je l’avoue, je suis une money miss dominatrice. 

La MoneyMiss doit être payée

La miss demande à son soumis de l’argent quotidien. Elle ne paie plus rien, c’est son esclave qui doit tout payer. C’est ce que j’ai particulièrement aimé dans ce métier : avoir la possibilité de dominer mon esclave financier et lui demander de l’argent quand j’en ai besoin. Il doit payer, peu importe son niveau de vie. Si il refuse plus de trois fois, je le dégage comme un malpropre. Il se doit d’être digne envers la moneymiss.

Des punitions peuvent être appliquées par la MoneyMiss si elle n’est pas contente du travail que fait son MoneySlave. Il peut s’agir d’augmentation des prix à payer, de messages vocaux à envoyer en disant qu’ils sont littéralement des merdes avec leur bite en main. Ils peuvent porter des culottes usagées envoyées par la poste.